lundi , 17 mai 2021
Accueil » Actu & Buzz » James Franco : Une actrice l’accuse d’être un prédateur sexuel attiré par les enfants

James Franco : Une actrice l’accuse d’être un prédateur sexuel attiré par les enfants

Voici une nouvelle info choc qui risque de secouer le monde du cinéma:
L’actrice Charlyne Yi a côtoyé James Franco sur le tournage du film The Disaster Artist, dont il est le réalisateur. Elle dénonce ses agissements et la complicité de son entourage, dont Seth Rogen, dans une publication Instagram datant du vendredi 9 avril 2021:
“Quand j’ai essayé de rompre mon contrat et de démissionner du film Disaster Artist parce que James Franco est un prédateur sexuel, on a essayé de me corrompre en me proposant un rôle encore plus important. J’ai pleuré et dit que c’était tout le contraire de ce que je voulais, que je ne me sentais pas en sécurité en travaillant avec un prédateur sexuel. Ils ont minimisé les faits et ont dit Franco en était un l’année d’avant et qu’il avait changé… alors que j’avais entendu qu’il avait abusé d’autres femmes la semaine même”.
Elle ajoute : “Seth Rogen était un des producteurs du film, il est donc au courant pour le soudoiement et sait pourquoi j’ai démissionné. Seth a aussi fait un sketch dans l’émission Saturday Night Live avec James Franco, dans lequel il lui permettait de harceler des enfants.”

En 2014, des messages privés envoyés sur Instagram par James Franco à une adolescente de 17 ans avaient été publiés. James Franco l’invitait à le rejoindre dans sa chambre d’hôtel et avait envoyé plusieurs photos de lui pour prouver son identité. Il avait également reconnu les faits dans l’émission Live with Kelly and Michael, mais ne s’était pas arrêté pour autant.
Il a également fait l’objet de deux plaintes en 2019, pour inconduite sexuelle.
Sarah Tither-Kaplan et Toni Gaal, avaient suivi une “masterclass sur les scènes de sexe” animée par James Franco alors qu’elles étaient étudiantes dans son école, la Studio 4. James Franco avait poussé leur classe à jouer des scènes de sexe explicites, notamment une scène d’orgie, qui allait bien au delà de l’aspect formation du cours.
James Franco avait d’abord nié, quand ses victimes s’étaient exprimés sur Twitter. Il vient pourtant de trouver un accord avec elles.

Source: Purepeople

A propos de Jay

Sur Petitjournal.fr on adore écrire tout et n'importe quoi. Retrouvez-nous en live sur twitter !

Laisser un commentaire