samedi , 11 juillet 2020
Accueil » Actu & Buzz » EnjoyPhoenix harcelée par un pervers : “J’ai cru que j’allais crever” !

EnjoyPhoenix harcelée par un pervers : “J’ai cru que j’allais crever” !

Dans sa dernière vidéo YouTube, Quand les rencontres abonnés virent au cauchemar, publiée le 20 juin 2020, EnjoyPhoenix a expliqué avoir été harcelée par un dangereux pervers suite à la sortie de son premier livre #EnjoyMarie en 2015.
Après une dédicace sur son livre, EnjoyPhoenix a reçu de nombreux mails et messages de cet abonné, qui allait jusqu’à lui préciser tous ses fantasmes avec elle : “Détails compris, sur ce qu’il avait envie de me faire … Qu’il me trouvait très belle, qu’on était fait pour être ensemble, qu’il prévoyait de déménager à Lyon, qu’il avait des projets de maison pour nous deux,…”
Très angoissée, Marie était stressée et commençait à prendre peur: “C’était un harcèlement continu, j’étais obligée de le bloquer sur les réseaux, mes amis ont été obligés de le bloquer aussi parce qu’il harcelait tout le monde … C’était arrivé à un stade où j’avais des nouvelles de ce gars tous les jours. Je flippais. Je me disais mais qu’est-ce que le gars fait derrière mes vidéos ?”
Pour conquérir la jeune femme, l’homme était prêt à tout. Alors dès qu’EnjoyPhoenix parlait de ses envies cadeaux pour Noël dans l’une de ses vidéos et disait qu’elle souhaiterait avoir un appareil stéréo dernier cri, l’homme n’a pas hésité une seconde. Très fier, il a foncé acheter le cadeau pour Marie et a débarqué avec l’énorme modèle stéréo en question à l’une de ses séances de dédicaces à Aubagne.
Lorsque Marie a vu l’homme en question avec son cadeau, elle a immédiatement été prise d’une crise de panique :”Je suis devenue livide (…) J’ai cru que j’allais crever en fait”. Après avoir prévenu les vigiles, l’homme a été mis à la porte de l’événement par le personnel de sécurité (sans oublier bien sûr de crier un déchirant “Je t’aime” à Marie).
Un mois et demi après cet incident, l’homme s’est décidé à réécrire à la jeune femme. Finalement, c’est grâce au père d’EnjoyPhoenix que ce cauchemar s’est arrêté. Furieux, celui-ci a littéralement “pété un câble” et a envoyé un mail à son agresseur. “Je n’ai jamais plus eu de nouvelles” dit-elle aujourd’hui, rassurée.

source: Purepeople

A propos de Jay

Sur Petitjournal.fr on adore écrire tout et n'importe quoi. Retrouvez-nous en live sur twitter !

Laisser un commentaire